Pourquoi faire un détartrage régulier ?

Avoir un beau sourire est primordial et pour cela, il faut impérativement prendre soin de ses dents. Garder une bonne hygiène bucco-dentaire est absolument essentiel et il peut être nécessaire de se faire régulièrement détartrer les dents.

Qu’est-ce que le tartre dentaire ?

Le tartre dentaire, aussi appelé plaque, est le résultat des attaques bactériennes que peut subir votre bouche et votre parodonte (l’ensemble des tissus entourant la dent et qui aident à la maintenir en place).

Les bactéries, dans la bouche, créent une sorte de biofilm, une matrice à base de protéines et qui renforce donc l’action desdites bactéries. Les antibiotiques et antiseptiques ne peuvent pas supprimer les bactéries car elles sont devenues trop dures à atteindre. C’est de cette façon que se crée la plaque dentaire.

Les maladies parodontales peuvent être provoquées ou accélérées par certains facteurs aggravant. Cela inclut :

  • le tabac,
  • l’alcool,
  • le stress,
  • le diabète,
  • les maladies cardiovasculaires,
  • l’obésité,
  • l’arthrite rhumatoïde,
  • l’hérédité,
  • l’atteinte des défenses immunitaires,

Les parodontites peuvent mettre à mal la santé des dents mais également l’état de santé global de la personne. En effet, une inflammation locale peut vite s’étendre et provoquer d’autres pathologies (diabète, maladie cardiovasculaire, un bébé prématuré, etc.).

Pourquoi faire un détartrage ?

Il est recommandé de faire un détartrage des dents tous les 6 mois. De cette façon, vous entretenez correctement vos gencives. Prendre soin de son parodonte et de ses gencives est primordial pour éviter les pathologies de la bouche, les saignements des gencives et même la mauvaise haleine.

Il est important de se débarrasser de la plaque de tartre dentaire pour éviter les maladies parodontales. En effet, une fois les bactéries installés sur les dents et les gencives, cela peut conduire à divers maux, comme :

  • des gencives rouges,
  • des saignements, qu’ils soient provoqués par le brossage ou spontanés,
  • des gencives gonflées,
  • des picotements,
  • des douleurs.

Le risque médical

L’inflammation liée au tartre peut, à la longue, abîmer le parodonte et donc fragiliser les dents, surtout si l’os est touché. Elles peuvent même aller jusqu’à se détacher. Il est aussi possible de voir des poches apparaître sur le parodonte. De ce fait, la gencive n’accroche plus à la dent, elle se décolle et les bactéries peuvent s’infiltrer encore plus facilement. Ce sont l’apparition de ces poches qui sont le symptôme le plus parlant pour les dentistes qu’une parodontite s’installe.
Pour les patients, ce sont souvent les saignements des gencives (notamment durant le brossage) qui les amènent à consulter un professionnel.

Le détartrage

Il suffit d’une demi-heure pour un détartrage efficace. Les dépôts de tartre sus-gingival et sous-gingival sont éliminés puis, avec un aéropolisseur, ce sont les taches et colorations créées par la consommation de café, de thé ou de tabac qui sont effacées.

Le brossage des dents

Si vous avez des problèmes de tartre récurrents, il est peut-être temps de revoir votre technique de brossage : utiliser une brosse à dents à poils souples et avec une petite tête. Les poils doivent masser la gencive et les mouvements se font de la gencive vers la dent pour éliminer la plaque dentaire au maximum à la base des dents et dans les interstices entre elles.