Mauvaise haleine, ou halitose de son nom savant : comment s’en débarrasser

Halitose : « halitus » du latin = haleine + « ossis » du grec = maladie. Elle est fréquemment connue sous le nom de mauvaise haleine ou haleine fétide.

Elle touche une proportion considérable de la population des deux sexes et de différents âges y compris les enfants. En l’occurrence, cette maladie qui peut être transitoire ou chronique est un vrai handicap social, si elle est non traitée.

Les causes de la mauvaise haleine sont multiples. On peut les regrouper sous deux grandes familles : causes buccales et autres. Le point commun des causes c’est la présence de bactéries responsables de cette odeur incommodante.

Causes buccales

Cette famille regroupe toutes les causes qui sont en rapport avec la santé des dents et des gencives. Etant donné que la bouche est un écosystème humide renfermant des milliers de micro-organismes, tout déséquilibre de la flore buccale peut avoir de néfastes conséquences sur la santé d’une façon générale. A cela se rajoute, le fait que notre bouche renferme des bactéries dites anaérobies capable de se multiplier sans la présence d’oxygène et de produire des composés sulfurés volatils dont l’odeur est fétide.

Carie dentaire : une maladie infectieuse causée par des bactéries anaérobies ou aérobies
Abcès et tuméfactions dentaires : causés par des caries profondes non traitées et caractérisés par : une collection de pus et dans un stade plus avancé production et écoulement de ce pus d’odeur fétide.
Xérostomie : c’est la sécheresse buccale causée par un manque voir absence de sécrétion salivaire
Maladies parodontales : selon la gravité et le stade d’évolution, elles sont caractérisées par : un saignement gingival, rougeur et irritation de la gencive, poches parodontales plus au moins profondes, déchaussement et récession gingivale, production de pus, mobilité voire perte des dents
Péri-implantites : lésions des tissus autours des implants dentaires
Aphtes et ulcères buccaux
Mauvaise hygiène bucco-dentaire : dans 85% des cas, c’est la cause principale de la mauvaise haleine.

Autres causes

Si malgré une bonne santé bucco-dentaire (bonne hygiène, absence de toute maladie parodontale, prothèses bien adaptées et entretenues), une mauvaise haleine existe, dans ce cas, d’autres causes extra-buccales d’ordre général peuvent favoriser cette halitose.

Médicaments : notamment ceux qui provoquent une diminution de flux salivaire et conduisant à une sécheresse buccale. Exemples : les médicaments pour traiter l’hypertension, les antihistaminiques, les antidépresseurs, les anxiolytiques…
Des problèmes du système digestif : reflux gastrique, inflammation de l’œsophage, ulcère de l’estomac…
Maladies respiratoires : exemples sinusites (infection des sinus), amygdalites (inflammation au niveau de la gorge)
Des atteintes systémiques : exemples le diabète, les maladies hépatiques et les troubles rénaux.
Désordres hormonaux : pendant l’ovulation, la grossesse, ou en ménopause …
Tabac, alcool et certains aliments sont des causes non négligeables d’une haleine fétide.

Solutions pour se débarrasser de la mauvaise haleine

Bien qu’il existe des solutions pour « cacher » la mauvaise haleine comme les sprays, les chewing-gums et les pastilles, il est indispensable de définir la cause principale de l’ halitose et ne pas se contenter uniquement d’un « camouflage ».

En première intention, une consultation chez votre dentiste s’impose pour évaluer l’état de votre santé bucco-dentaire et traiter tout éventuel problème s’il existe. Par la suite, une bonne hygiène bucco-dentaire doit être adaptée et maintenue. Et ce par une bonne méthode de brossage en utilisant les bons outils : brosse à dents, dentifrice, bain de bouche antiseptique sans oublier l’utilisation des probiotiques dentaires (consultez notre boutique Proparo).

Si votre dentiste écarte toute cause buccale, il vous orientera vers votre médecin généraliste. Ce dernier poussera l’examen afin de déterminer d’autre cause. Et il vous orientera par la suite vers le spécialiste qui vous prendra en charge.
Conseils

Souvent, on a la sensation qu’on a une mauvaise haleine, alors que ce n’est pas le cas. Donc n’hésitez pas à demander confirmation à l’un de vos proches ou à vous auto-diagnostiquer en léchant votre doigt, le laisser à l’air et puis le sentir

Ne pas négliger votre hygiène dentaire en se brossant bien les dents 3 fois par jours à compléter par l’utilisation d’un fil interdentaires et d’un gratte-langue. C’est la clé pour retrouver une haleine fraîche. Si l’halitose existe toujours, agissez rapidement en prenant un RDV chez votre dentiste. Entre temps, utilisez des sprays, des chewing-gums dentaires (consultez notre boutique Proparo) qui vous redonnent une haleine fraîche instantanément et vous font éviter des situations gênantes au quotidien.

A savoir, il est important de déterminer la cause de la mauvaise haleine. Une fois déterminée, vous saurez quoi faire pour retrouver une haleine fraîche.