Comblement de sinus, sa nécessité pour les implants dentaires

sinus

Quand est-ce que le comblement de sinus ou la greffe osseuse est-il nécessaire ? Il s’agit d’une procédure indispensable pour la pose d’un implant dentaire. Du moins, c’est le cas si vous avez un volume d’os insuffisant au niveau du plancher sinusien.

Depuis plusieurs années, la pratique de l’implantologie a apporté des solutions aux problèmes de dents manquantes. Et aujourd’hui, le domaine révolutionnaire de la dentisterie implantaire permet de remplacer une ou plusieurs dents manquantes par des dents artificielles implantées dans l’os alvéolaire. Or, il ne suffit pas de poser l’implant dans la mâchoire. Des procédures additionnelles peuvent être nécessaires dans certains cas. C’est-à-dire, est-ce que vous avez assez d’os pour que la vis en titane soit insérée de manière optimale afin d’assurer son intégration ou sa stabilité ? En d’autres termes, c’est la quantité d’os résiduels qui assure le succès fonctionnel de votre implant dentaire, que ce soit à court ou à long terme. A cet effet, en matière d’implantologie dentaire, la greffe osseuse, également appelée sinus lift joue un rôle essentiel dans la dentisterie implantaire.

Le comblement de sinus est-il toujours nécessaire pour la pose d’un implant dentaire ?

La réussite d’un implant dentaire dépend majoritairement de la quantité d’os restante. L’os au niveau du plancher sinusien doit en effet répondre aux exigences structurelles, fonctionnelles et esthétiques spécifiques qu’impose la pose d’un implant dentaire, ainsi que la restauration d’une dent manquante par les techniques implantaires.

Cependant, il fait noter qu’il s’agit des paramètres qui sont variables d’un patient à un autre. Donc avant de réaliser l’opération, le praticien doit avant tout mesurer la quantité et surtout la qualité d’os restant de chaque candidat aux soins dentaires.

Comment l’os restant est-il évalué ?

Dans la majorité des cas, les patients envoient leur radio panoramique dentaire pour que la clinique dentaire puisse réaliser un devis dentaire répondant à leurs besoins. Mais il se peut que ce type de cliché ne soit pas suffisant. Dans ce cas, le praticien procède à une évaluation précise au moyen de la tomodensitométrie à faisceau conique. En plus simple, cette technique est connue sous le nom de tomographie.

Il s’agit d’une technique d’imagerie utilisant le rayon X. Donc d’une technologie qui est similaire au scanner médical. L’analyse est réalisée en seulement quelques secondes. Par ailleurs, avec la tomographie, les patients n’ont pas à être confinés dans un espace clos. Ce qui leur permet d’éviter de s’exposer aux effets secondaires des rayonnements.

Une image 3D est alors fournie avec des informations précises sur la structure de la mâchoire du patient. Notamment la hauteur, la largeur, la forme et la densité de l’os, sans oublier le contour et l’état et la santé des dents adjacentes. Le résultat de l’analyse révèle également la proximité de structures vitales telles que les vaisseaux sanguins, les nerfs et le sinus maxillaire.

Une fois le résultat obtenu, le dentiste peut évaluer précisément le site chirurgical, autrement dit la zone d’intervention. Ainsi, il est en mesure de prendre une décision éclairée sur la nécessité ou non d’une greffe osseuse pour la pose des implants dentaires. Et ce qui est intéressant avec cette technologie dentaire, c’est que le praticien peut placer virtuellement les implants sur le site chirurgical pour s’assurer de la suffisance du support osseux une fois que les implants sont placés.

Les différents types de greffes osseuses

Essentiellement, il existe 4 types de greffes osseuses : les allogreffes, les autogreffes, les synthétiques et les xénogreffes.

Dans la majorité des cas, le praticien procède à une allogreffe. C’est-à-dire que l’os utilisé provient d’un os humain, obtenu à partir d’une zone buccale différente ou adjacente. Sinon, il se peut également que l’os provienne d’une banque de tissus agréés, comme à la manière des dons de sang qui proviennent d’une banque de sang. Ce type de greffe osseuse est traité de manière méticuleuse afin d’éliminer les antigènes potentiels avant de stériliser l’os par irradiation gamma. Cela afin d’éliminer tout risque de transmission de maladie.

Les xénogreffes de leur côté, consistent à l’utilisation d’os d’origine animale (greffe osseuse dérivée de sources bovines). Par ailleurs, certaines techniques de comblement de sinus utilisent des sources non organiques. Dans ce cas, on utilise du sulfate de calcium.

Dans tous les cas, bien que chaque type de matériau ait des propriétés spécifiques, leur fonction d’échafaudage et de support va permettre leur remplacement par le processus de régénération tissulaire guidée. Et l’opération se déroule dans un cadre moderne permettant aux patients d’avoir un confort absolu.

Quand est-ce que le sinus lift est-il réalisé et combien coûte la procédure ?

En cas d’insuffisance osseuse, la greffe osseuse est généralement réalisée quelques mois avant l’insertion des implants dentaires. Et si les conditions ne permettent pas de poser les implants au moment de l’extraction des dents restantes, donc de la mise en charge immédiate des implants, la greffe osseuse est effectuée afin de préserver l’os présent autour de l’alvéole d’extraction, mais aussi pour favoriser la formation d’os supplémentaire nécessaire à l’insertion de la vis en titane.

Mise en charge immédiate des implants dentaires

Pour le cas d’une mise en charge immédiate de l’implant, la greffe osseuse est nécessaire pour garantir l’adéquation du volume osseux autour de la fixation implantaire d’intégration. Cela va également permettre d’éviter la perte osseuse souvent provoquée par les extractions.

Et dans le cas où le volume d’os résiduel est gravement compromis, le praticien procède à des approches plus sophistiquées que le comblement de sinus. Des techniques chirurgicales (impliquant de chirurgiens dentaires et des orthopédistes) avancées peuvent en effet être réalisées dans un milieu hospitalier.

Le prix de la procédure

En France, le prix du comblement de sinus varie entre 1 500 et 2 000 €. Les praticiens peuvent fixer les prix des soins dentaires à étranger  librement, vu qu’il s’agit d’un acte hors nomenclature. Mais dans certains pays, notamment la Hongrie, la greffe osseuse est tarifée à environ 350 €. Avec le prix de votre billet d’avion de 150 € et votre hébergement de 76 €, il faut compter au total moins de 600 € pour un comblement de sinus à Budapest. Soit une économie réalisable de plus de 50% sur l’ensemble de votre séjour dentaire. Ce qui nous amène à dire qu’il est préférable financièrement de se tourner vers les dentistes à Budapest pour ce type de traitement, étant donné qu’ils sont spécialisés dans l’implantologie dentaire.

Conseils pratiques

Qu’est-ce que le blanchiment des dents et pourquoi en avez-vous besoin ?

Le blanchiment des dents est une procédure dentaire visant à éclaircir la coloration des dents causée par l’âge, le thé, le café, le tabac ou d’autres facteurs.

Read More
douleurs_dentaires
Conseils pratiques

Quels gestes adopter en cas de douleurs dentaires ?

Les douleurs dentaires surviennent lorsque la pulpe est infectée ou subit une inflammation. C’est une manière pour les nerfs de réagir pour envoyer un message au cerveau. Les douleurs dentaires constituent, de ce fait, des signes de problèmes au niveau des dents. Heureusement, il existe différentes façons d’y remédier.

Read More
Conseils pratiques

Bon marché, mais toujours bon – des implants dentaires haut de gamme en Hongrie

Il n’y a aucun doute : Les Européens de l’Ouest qui font planifier et réaliser leurs traitements dentaires en Europe centrale, par exemple en Hongrie, peuvent économiser beaucoup d’argent. En raison de prix nettement inférieurs, le montant total de la facture peut être plus favorable (même en incluant les frais de voyage) s’ils choisissent une […]

Read More